L’étude du diabète est, depuis plus de 30 ans, l’un des domaines phares de la Faculté de médecine de l’Université de Genève, tant en recherche qu’en clinique. Aujourd’hui, alors que la science devient plus compétitive, mais aussi plus collaborative, il est essentiel d’unir les forces de tous les chercheurs travaillant sur le diabète, quelle que soit leur spécialité. Le Centre facultaire du diabète, actif depuis octobre 2015, a été créé dans cette optique. Regroupant les compétences en recherche clinique et fondamentale, il réunit médecins et scientifiques dans un échange performant et dynamique sur la question du diabète et des pathologies métaboliques associées. Ce centre met l’accent sur l’importance des réseaux entre spécialistes afin de complémenter les expertises, de favoriser les découvertes et de mettre au point des stratégies préventives et thérapeutiques efficaces contre le diabète.

Le Centre facultaire du diabète établit un réseau formel entre les groupes de recherche travaillant sur cette thématique tout en maintenant l’affiliation de ceux-ci dans les départements facultaires, de recherche clinique ou fondamentale. Grâce à cette double appartenance, les scientifiques continueront à exceller dans leur domaine d’expertise propre tout en participant activement à des recherches et des réflexions transdisciplinaires.

Directement rattaché à la Faculté de médecine, le Centre facultaire du diabète établit aussi des collaborations avec la Faculté des sciences et les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Des chercheurs d’autres facultés ou ayant d’autres expertises pourront également contribuer à ce réseau.

Missions

  • Faciliter les interactions et collaborations entre les groupes de recherche et/ou cliniques travaillant sur le Diabète et ses pathologies métaboliques associées
  • Faciliter le transfert d'application de découvertes pré-cliniques dans le contexte du Diabète et de ses pathologies métaboliques associées
  • Accroître la visibilité du Centre au niveau national et international
  • S'engager dans une activité de collecte de fonds
  • Attirer de talentueux jeunes chercheurs et médecins
  • Améliorer l'enseignement dans le domaine du Diabète et de ses pathologies métaboliques associées.
top