Etudiants BARI

FAQ

FAQ BARI – ANNEE ACADEMIQUE 2023/2024

Divers 

A quelle adresse sont envoyés les courriels de l’Université durant les études ?

A l’adresse e-mail institutionnelle des étudiant-es se présentant sous la forme: Prénom.Nom@etu.unige.ch. Il s’agit du canal officiel de communication électronique entre les étudiant-es et l’Université, à consulter régulièrement et à utiliser pour tout contact électronique avec l’Université (professeur-es, assistant-es, services administratifs, etc.).

Comment obtenir des copies certifiées conformes d'un ou plusieurs relevés de notes ?

Les demandes de copies certifiées conformes peuvent être adressées au Secrétariat aux études .

Comment obtenir une traduction en anglais de mon relevé de notes ?

La traduction d'un relevé de notes peut être demandée à M. James Tarpley, traducteur auprès du Rectorat de l'UNIGE (James.Tarpley@unige.ch).

Comment procéder pour envoyer une demande au Directeur ?

La procédure à suivre est précisée ici. Aucune réponse ne sera donnée à une demande qui lui serait envoyée à son adresse e-mail.

Le GSI peut-il signer une convention de stage ?

Compte tenu du fait que le BARI ne comprend pas de stage, le GSI ne signera pas de convention de stage. Les étudiant-es sont invité-es à se renseigner auprès du Centre de carrière de l’UNIGE.

Je pratique une activité sportive ou artistique de haut niveau. Puis-je demander un aménagement de mes études pour ce motif ?

La réponse est positive. Les étudiant-es pratiquant une activité sportive ou artistique de haut niveau peuvent se voir accorder un aménagement de leurs études. Pour ce faire, il convient de prendre connaissance des informations concernant le programme Talents pluriels disponibles à cette adresse et déposer une demande selon la procédure et les délais indiqués. En cas d'admission audit programme, les étudiant-es devront prendre contact avec leur Conseillère académique afin de connaître les aménagements possibles. 

1re partie 


Enseignements/examens

Faut-il procéder à des inscriptions aux enseignements/examens au semestre d’automne ?

Les nouvelles et nouveaux étudiant-es sont inscrit-es d’office aux enseignements/examens obligatoires. Ils-elles n’ont donc aucune démarche d’inscription à effectuer sauf s’ils-elles souhaitent s’inscrire au cours d’ « Introduction to Microeconomics » qui devra se faire en ligne conformément au délai figurant dans le calendrier académique.

Les étudiant-es débutant en septembre 2023 leur redoublement de la 1re partie sont réinscrit-es d’office aux enseignements/examens obligatoires échoués. La possibilité leur est offerte de s’inscrire à certains enseignements de 2e partie, conformément à l’article 20 al. 4 du règlement d’études du BARI qui leur est applicable.
De plus amples informations sur les inscriptions aux enseignements/examens sont disponibles ici.

Faut-il procéder à des inscriptions aux enseignements/examens au semestre de printemps ?

Les nouvelles et nouveaux étudiant-es sont inscrit-es d’office aux enseignements/examens obligatoires. Ils-elles devront toutefois procéder à l’inscription à l’ensemble des enseignements composant le bloc méthodologique de leur choix. 

Les étudiant-es débutant en septembre 2023 le redoublement de la 1re partie sont réinscrit-es d’office aux enseignements/examens obligatoires échoués. En cas d’échec à un ou plusieurs enseignements du bloc méthodologique lors de la première année d’études, ils-elles devront s’y réinscrire. La possibilité de changer de bloc méthodologique leur est offerte, ainsi que celle de s’inscrire à certains enseignements de 2e partie, conformément à l’article 20 du règlement d’études du BARI qui leur est applicable

De plus amples informations sur les inscriptions aux enseignements/examens sont disponibles ici.

Comment s’inscrire à un examen ?

Conformément à l'article 12 al. 2 du règlement d'études du BARI applicable, "[l]'inscription à un enseignement fait office d'inscription à son examen lors de la session ordinaire qui suit immédiatement la fin de cet enseignement." Ainsi, une fois inscrit-e à l’enseignement, l’étudiant-e est inscrit-e à son examen de la session ordinaire. S’agissant des examens de la session extraordinaire d’août/septembre, aucune inscription d’office n’est faite. De plus amples informations sur les inscriptions aux enseignements/examens sont disponibles ici

A quel moment sont connus les dates et horaires des examens ?

Le calendrier académique du GSI précise les dates de début et de fin des trois sessions d’examens.
Les dates et horaires des examens sont disponibles au minimum 2 semaines avant le début de chacune d’elles. Ils peuvent être consultés sur le portail des étudiant-es. Dès la publication de ces informations, il est important de contrôler régulièrement le portail pour vérifier si d’éventuels changements ont eu lieu.

Des aménagements des examens (ex : temps supplémentaire) sont-ils possibles en cas de problème de santé ?

La réponse est positive. Les informations relatives aux aménagements des examens sont disponibles sur la page "Aménagement des études et des examens" du site du GSI.

Comment procéder en cas de maladie, d’accident ou de cas de force majeure empêchant un-e étudiant-e de pouvoir présenter une ou plusieurs évaluations?

Pour demander au Directeur à pouvoir être excusé-e à une ou plusieurs évaluations pour l'un des motifs susmentionnés, il conviendra de remplir le "Formulaire d'avis d'absence à des évaluations" disponible sur la page "Formulaires et directives" dans les délais prévus par le règlement d'études applicable à l'étudiant-e. En cas de décision du Directeur de justifier la ou les absences, la mention « EXC » (absence excusée) sera enregistrée sur le relevé de notes de l’étudiant-e sur la ligne relative à l’examen concerné. La tentative ne sera pas comptabilisée. 

Que signifie qu’un enseignement soit sanctionné par une appréciation positive/négative ?

Si un enseignement n’est pas sanctionné par une note, il l’est par une appréciation positive (« Oui ») ou négative (« Non) qui sera enregistrée sur le relevé de notes de l’étudiant-e. Pour obtenir les crédits d’un enseignement sanctionné par une appréciation, celle-ci devra donc être positive. Une telle appréciation n’entre pas dans le calcul de la moyenne.

Comment et à quel moment les étudiant-es ont connaissance de leurs résultats d’examens ?

Les résultats d’examens sont publiés sur le portail des étudiant-es quelques jours après la fin des sessions d’examens. Seuls les relevés de notes comprenant une décision de réussite de la 1re partie, de redoublement de la 1re partie ou d’élimination de l’Institut, sont envoyés par courrier postal au domicile de l’étudiant-e.

Les copies d’examens peuvent-elles être consultées ?

Oui. Les modalités de consultation des copies sont fixées par les enseignant-es.  Les informations y relatives seront disponibles sur la page pertinente de Moodle ou transmises par les enseignant-es directement. En cas de question, il convient de s'adresser à ceux/celles-ci.

Est-il possible de représenter un examen réussi ?

Non, l’article 12 al. 6 du règlement d’études du BARI applicable stipule que « [l]’étudiant qui a obtenu les crédits ECTS liés à un enseignement (avec une note minimale de 4.00 ou un « Oui ») ne peut plus s’inscrire à cet examen. »

Est-il possible de représenter un examen échoué si la 1re partie est réussie ?

Non, l’article 18 al. 3 du règlement d’études du BARI applicable stipule que « [l]’étudiant ne peut plus représenter des examens de première partie auxquels il aurait échoué, dès qu’il a réussi la première partie […]. »


Règlement et plan d’études :

A quel moment se fait le choix du bloc méthodologique préparant à l’Orientation en 2e partie (la composition des blocs méthodologiques étant définie par le plan d’études en vigueur)?

Il se fait au début du semestre de printemps (2e semestre) sur le portail des étudiant-es lors des inscriptions aux enseignements/examens. A titre d’exemples :

  • l’étudiant-e visant l’Orientation Economie internationale en 2e partie devra donc s’inscrire au bloc méthodologique de ladite Orientation ;
  • l’étudiant-e visant l’Orientation Etudes globales en 2e partie devra donc s’inscrire au bloc méthodologique de ladite Orientation.
A quel moment se fait le choix de l’orientation ?

Il se fait en 1re partie au semestre de printemps lors de l'inscription au bloc méthodologique de l'orientation choisie.

Une fois la 1re partie réussie, l'inscription à l'orientation figurant sur le bloc méthodologique complété en 1re partie se fait en début de 2e partie sur le portail des étudiant-es lors des inscriptions aux enseignements/examens.

Comment se calcule la moyenne de 1re partie ?

« La moyenne de la première partie se calcule sur l’ensemble des notes obtenues aux enseignements de première partie. Elle est pondérée selon les crédits ECTS attribués à chaque enseignement et va de 0.00 à 6.00 (6.00 étant la meilleure moyenne et 4.00 étant la moyenne suffisante). Pour les enseignements faisant l’objet d’une appréciation positive ou négative, ladite appréciation ne participe pas au calcul de la moyenne. » (art. 19 al. 2 du règlement d’études du BARI). En cas de doute lors du calcul de leur moyenne, les étudiant-es sont invité-es à prendre contact avec leur Conseillère académique. 

Est-ce que la moyenne figure sur chacun des relevés de notes de 1re partie?

Seuls les relevés de notes comprenant une décision de réussite, de redoublement ou d’élimination font état d’une moyenne.

Est-il possible de s’inscrire à plus de 180 crédits ECTS?

Le règlement d’études du BARI ne permet pas de s’inscrire à plus de 180 crédits ECTS dans le cadre du programme. Toutefois, les étudiant-es ont la possibilité de s’inscrire en-dehors de leur cursus à des enseignements/examens sous réserve de l’accord de la Faculté ou Institut qui le dispense. Les crédits acquis en-dehors du cursus ne pourront pas être rapatriés dans le BARI. De plus amples informations sur les inscriptions en-dehors du cursus peuvent être trouvées à cette adresse.

Est-ce qu’un congé est possible entre la 1re et la 2e partie ?

La réponse est positive. Tel que le prévoit l’article 11 al. 4 du règlement d’études du BARI applicable « [s]ur demande écrite et motivée de l’étudiant, le Directeur peut accorder un congé pour une période de un ou deux semestres, éventuellement renouvelables ». Un formulaire est prévu à cet effet. Il est disponible sur la page "Formulaires et directives" du site du GSI.


Admissions aux Masters ou à d’autres programmes

Est-ce que l’admission à des Masters à l’étranger est possible en étant titulaire du BARI ?

Des conditions d’admission propres à chaque Master sont définies et peuvent beaucoup varier de l’un à l’autre. Ainsi, il est recommandé aux étudiant-es de se renseigner directement auprès de la Faculté/Ecole/Institut qui le dispense afin de connaître lesdites conditions.

Est-ce que l’admission à tous les Masters de l’Université de Genève est garantie en étant titulaire du BARI ?

La réponse est négative. Les Masters consécutifs aux différentes orientations du BARI sont précisés sur la page "Débouchés académiques". Il est recommandé aux étudiant-es de se renseigner directement auprès des Conseiller-ères académiques en charge des Masters visés afin de connaître les conditions d’admission ; celles-ci pouvant beaucoup varier d’un Master à l’autre.

Pour les étudiant-es du BARI, Orientation Droit, souhaitant poursuivre leurs études en Faculté de Droit de l’Université de Genève, quelle est la différence entre le programme de mise à niveau et le « Baccalauréat en droit accéléré » ?

Tous deux permettent d’accéder aux différentes Maîtrises de cette Faculté. Toutefois, leur durée et composition diffèrent, de même que le fait que le « Baccalauréat en droit accéléré » aboutit à l’obtention d’un titre, ce qui n’est pas le cas du programme de mise à niveau. De plus amples informations sur ces programmes peuvent être trouvées ici. A ce propos, les étudiant-es sont invité-es à consulter la page "Débouchés académiques".
Les étudiant-es souhaitant poursuivre leurs études dans une autre Faculté de Droit, sont invité-es à se renseigner auprès de celle visée afin de connaître les conditions d’admission. 


Mobilité

Est-il possible d’effectuer un séjour de mobilité dans le cadre du BARI ?

Oui, la mobilité s’adresse exclusivement aux étudiant-es de 2e partie. Elle est limitée au seul semestre de printemps de la 3e ou de la 4e année. Ce semestre de printemps a été libéré à cet effet. Le panorama des possibilités d'échanges est accessible depuis la page "Pourquoi partir en mobilité" sur le site du Service de la la mobilité académique de l’Université de Genève. De plus amples informations peuvent également être trouvées sur la page "Mobilité BARI" du site du GSI.

Est-ce que la mobilité en 2e partie est possible pour chacune des cinq orientations ?

Oui, le module à option de « Mobilité » est ouvert à l’ensemble des étudiant-es, quelle que soit l’orientation choisie.

A qui s’adresser pour des questions en lien avec la mobilité ?

Pour les questions d’ordre général (ex : panorama des possibilités d’échanges), il convient de s’adresser au Service de la mobilité académique.
Pour les questions plus spécifiques liées au cursus et aux aspects règlementaires, il convient de s’adresser à Mme Maud Preher, Conseillère académique en charge de la mobilité au sein du GSI.


Arrêt du BARI et réorientation

Comment procéder pour arrêter le BARI ?

Il convient de prendre contact avec sa Conseillère académique et de consulter les informations relatives à l’exmatriculation disponibles à cette adresse :  https://www.unige.ch/formalites/quitter/exmat/

Est-il possible de s’exmatriculer à tout moment durant l’année académique ?

Conformément à l’article 59 al. 2 du Statut de l’Université, « [l]es demandes d’exmatriculation ne peuvent pas être déposées pendant les sessions d’examens et jusqu’à la date à laquelle les éventuelles décisions d’élimination sont notifiées ». 

L’admission dans une autre formation est-elle possible en ayant arrêté le BARI ou en ayant subi un échec définitif en BARI ?

Chaque Faculté/Ecole/Institut possède ses propres règles en matière d’admission. Ainsi, il convient de se renseigner auprès de la structure visée afin de les connaître. Au sein de l’Université de Genève, les étudiant-es peuvent consulter les Conseiller-ères académiques


2e partie 


Enseignements/examens

Combien d'enseignements est-il conseillé de suivre par semestre ?

1 crédit ECTS équivalant à 25-30 heures de travail (ceci incluant les heures de cours et les heures de travail personnel), il est considéré que 30 crédits ECTS correspondent à une charge de travail raisonnable sur un semestre. Les étudiant-es sont libres d'organiser leurs études comme ils-elles le souhaitent en respectant les exigences règlementaires (cf. article 26 relatif à l’élimination) et par conséquent, ils-elles sont libres de s'inscrire à plus ou moins de crédits par semestre. Il est de leur responsabilité d'évaluer la charge de travail que cela implique et d'évaluer s'ils-elles sont en mesure de l'assumer.

Comment procéder en cas de maladie, d’accident ou de cas de force majeure empêchant un-e étudiant-e de pouvoir présenter une ou plusieurs évaluations?

Pour demander au Directeur à pouvoir être excusé-e à une ou plusieurs évaluations pour l'un des motifs susmentionnés, il conviendra de remplir le "Formulaire d'avis d'absence à des évaluations" disponible sur la page "Formulaires et directives" dans les délais prévus par le règlement d'études applicable à l'étudiant-e. En cas de décision du Directeur de justifier la ou les absences, la mention « EXC » (absence excusée) sera enregistrée sur le relevé de notes de l’étudiant-e sur la ligne relative à l’examen concerné. La tentative ne sera pas comptabilisée.

Des aménagements des examens (ex : temps supplémentaire) sont-ils possibles en cas de problème de santé ?

La réponse est positive. Les informations relatives aux aménagements des examens sont disponibles sur la page "Aménagement des études et des examens" du site du GSI.

Pourquoi n'est-il pas possible de s’inscrire au Projet de recherche en ligne ?

Parce qu’aucune inscription au Projet de recherche n’est requise. Des informations supplémentaires sont disponibles sur la page "Projets de recherche" du site du GSI.


Règlement et plan d’études :

Est-il possible de changer d’orientation ?

Non, « [l]’inscription à l’une de ces orientations, validée par le GSI, est définitive et ne peut être modifiée. » (art. 22 al. 1 du règlement d’études du BARI).

L’inscription à un ou plusieurs modules disciplinaires est-elle obligatoire ?

Non, les étudiant-es ne sont aucunement tenu-es de s’inscrire à un ou plusieurs modules disciplinaires.

Est-il possible de s’inscrire sous le module « A la carte » à des enseignements figurant sous les modules thématiques?

Oui, le module « A la carte » comprend notamment tous les enseignements figurant sous les modules thématiques.

Dans le "Programme des cours", la liste des enseignements proposés pour module "A la carte" est bien plus conséquente que dans le plan d'études publié dans l'"Espace étudiants BARI". Qu'en est-il ?

Le module "A la carte" propose des enseignements qui lui sont propres, ainsi que tous les enseignements des modules thématiques. Le Programme des cours liste la totalité des enseignements qui peuvent être inscrits sous ledit module, alors que le plan d'études publié sur le site du GSI ne reliste pas les enseignements issus des modules thématiques.

Une fois inscrit-e à l’enseignement, est-il possible de le déplacer vers un autre module ?

« L’inscription à un enseignement dans le cadre d’un module, admise par le GSI, est définitive, sous réserve de la disposition de l’alinéa 4 du présent article [alinéa relatif à l’abandon]. » (art. 22 al. 1 du règlement d’études du BARI applicable ). Par conséquent, le déplacement d’un enseignement vers un autre module ne sera pas possible.

Est-il possible d'annuler l'inscription à un enseignement/examen passé le délai ?

Conformément à l'article 12 al. 4 du règlement d'études du BARI applicable, "[l]’inscription à l’enseignement admise par le GSI est définitive et ne peut être annulée."

Est-il possible de s’inscrire à plus de 180 crédits ECTS?

Le règlement d’études du BARI ne permet pas de s’inscrire à plus de 180 crédits ECTS dans le cadre du programme. Toutefois, les étudiant-es ont la possibilité de s’inscrire en-dehors de leur cursus à des enseignements/examens sous réserve de l’accord de la Faculté ou Institut qui le dispense. Les crédits acquis en-dehors du cursus ne pourront pas être rapatriés dans le BARI. De plus amples informations sur les inscriptions en-dehors du cursus peuvent être trouvées à cette adresse.

Comment se calcule la moyenne de chacun des modules de 2e partie?

« La moyenne de chaque module (obligatoire et à option) se calcule sur l'ensemble des notes obtenues au sein du module ; elle est pondérée selon les crédits ECTS et va de 0.00 à 6.00. Pour les enseignements faisant l’objet d’une appréciation positive ou négative, ladite appréciation ne participe pas au calcul de la moyenne. Dès lors que l’étudiant obtient une moyenne égale ou supérieure à 4.00 et aucun « Non », celle-ci est définitive et les crédits ECTS du module lui sont octroyés en bloc. Par conséquent, les examens échoués au sein d’un module réussi ne peuvent plus être représentés. » (art. 25 al. 2 du règlement d’études du BARI applicable ).

Est-ce qu’une moyenne intermédiaire de 2e partie est calculée ?

Non, aucune moyenne intermédiaire n’est calculée.

En 2e partie, une moyenne intermédiaire est-elle nécessaire pour passer d'une année à l'autre ?

Non. En 2e partie, le passage à l'année académique suivante n'est pas subordonné à l'obtention d'une quelconque moyenne intermédiaire. Les étudiant-es sont autorisé-es à poursuivre leurs études dès lors qu'ils-elles ne sont concerné-es par aucune condition d'élimination (conformément à l'article 26 du règlement d'études du BARI applicable).

Comment est calculée la moyenne finale du Bachelor ?

« […] La moyenne finale qui figure sur le relevé de notes sanctionnant l’obtention du BARI correspond à la moyenne pondérée de la première et de la deuxième partie. » (art. 25 al. 4 du règlement d’études du BARI applicable).

L’acquisition d’un minimum de crédits par semestre est-elle requise ?

Non, aucune disposition règlementaire n’exige l’acquisition minimale de crédits à obtenir par semestre.

L’étudiant-e souhaitant utiliser sa 4e année règlementaire doit-il/elle demander une dérogation au Directeur ?

Non, aucune démarche n’est nécessaire. En cas de situation académique régulière à l’issue de sa 3e année d’études, l’étudiant-e transitera automatiquement sur sa 4e année.

Est-ce qu’un congé est possible entre la 1re partie et la 2e partie ou dans le cadre de la 2e partie?

La réponse est positive. Tel que le prévoit l’article 11 al. 4 du règlement d’études du BARI en vigueur « [s]ur demande écrite et motivée de l’étudiant, le Directeur peut accorder un congé pour une période de un ou deux semestres, éventuellement renouvelables ». Il est recommandé aux étudiant-es souhaitant demander un congé d’en discuter préalablement avec sa Conseillère académique.


Mobilité

Est-il possible d’effectuer un séjour de mobilité dans le cadre du BARI ?

Oui, la mobilité s’adresse exclusivement aux étudiant-es de 2e partie. Elle est limitée au seul semestre de printemps de la 3e ou de la 4e année. Ce semestre de printemps a été libéré à cet effet. Le panorama des possibilités d'échanges est accessible depuis la page "Pourquoi partir en mobilité" sur le site duService de la la mobilité académique de l’Université de Genève. De plus amples informations peuvent également être trouvées sur la page "Mobilité BARI" du site du GSI.

Est-ce que la mobilité en 2e partie est possible pour chacune des cinq orientations ?

Oui, le module à option de « Mobilité » est ouvert à l’ensemble des étudiant-es, quelle que soit l’orientation choisie.


Admissions aux Masters ou à d’autres programmes

Pour les étudiant-es du BARI, Orientation Droit, souhaitant poursuivre leurs études en Faculté de Droit de l’Université de Genève, quelle est la différence entre le programme de mise à niveau et le « Baccalauréat en droit accéléré » ?

Tous deux permettent d’accéder aux différentes Maîtrises de cette Faculté. Toutefois, leur durée et composition diffèrent, de même que le fait que le « Baccalauréat en droit accéléré » aboutit à l’obtention d’un titre, ce qui n’est pas le cas du programme de mise à niveau. De plus amples informations sur ces programmes peuvent être trouvées ici. A ce propos, les étudiant-es sont invité-es à consulter la page "Débouchés académiques".
Les étudiant-es souhaitant poursuivre leurs études dans une autre Faculté de Droit, sont invité-es à se renseigner auprès de celle visée afin de connaître les conditions d’admission.

Est-ce que l’admission à tous les Masters de l’Université de Genève est garantie en étant titulaire du BARI ?

La réponse est négative. Les Masters consécutifs aux différentes orientations du BARI sont précisés sur la page "Débouchés académiques". Il est recommandé aux étudiant-es de se renseigner directement auprès des Conseiller-ères académiques en charge des Masters visés afin de connaître les conditions d’admission ; celles-ci pouvant beaucoup varier d’un Master à l’autre.

Est-ce que l’admission à des Masters à l’étranger est possible en étant titulaire du BARI ?

Des conditions d’admission propres à chaque Master sont définies et peuvent beaucoup varier de l’un à l’autre. Ainsi, il est recommandé aux étudiant-es de se renseigner directement auprès de la Faculté/Ecole/Institut qui le dispense afin de connaître lesdites conditions.

Si une lettre de recommandation est demandée dans le cadre de la candidature à un Master, à qui faut-il s'adresser ?

Les étudiant-es peuvent s'adresser à leurs enseignant-es qui indiqueront s'ils/elles sont en mesure de fournir un tel document ; chacun-e possédant ses propres critères pour en délivrer.


Arrêt du BARI et réorientation

Comment procéder pour arrêter le BARI ?

Il convient de prendre contact avec sa Conseillère académique et de consulter les informations relatives à l’exmatriculation disponibles à cette adresse : https://www.unige.ch/formalites/quitter/exmat/

Est-il possible de s’exmatriculer à tout moment durant l’année académique ?

Conformément à l’article 59 al. 2 du Statut de l’Université, « [l]es demandes d’exmatriculation ne peuvent pas être déposées pendant les sessions d’examens et jusqu’à la date à laquelle les éventuelles décisions d’élimination sont notifiées ».

L’admission dans une autre formation est-elle possible en ayant arrêté le BARI ou en ayant subi un échec définitif en BARI ?

Chaque Faculté/Ecole/Institut possède ses propres règles en matière d’admission. Ainsi, il convient de se renseigner auprès de l’établissement visé afin de les connaître. Au sein de l’Université de Genève, les étudiant-es peuvent consulter les Conseiller-ères académiques.

 

Si vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question, vous êtes invité-e à contacter votre Conseillère académique.