Masters

Plan d'études et règlements

Présentation des enseignements

Enseignements obligatoires
  • Le programme de la maîtrise propose une série d’enseignements fondamentaux qui s’appuient sur les disciplines essentielles des sciences sociales et humaines (sociologie, anthropologie, histoire et sciences politiques). Introduire le genre en histoire, en anthropologie ou ailleurs, c’est montrer l’intérêt et l’importance de cette perspective pour une révision critique et un approfondissement de ces savoirs, débusquer les biais androcentrés et les présupposés naturalistes, proposer une lecture revisitée (tant en théorie que dans les faits) des transformations en cours dans les sociétés contemporaines.
  • Des enseignements de méthodes donnent les outils nécessaires à l'enquête en sciences sociales et permettent aux étudiant•e•s de se préparer à réaliser leur mémoire de maîtrise. Dans un premier temps, les étudiant•e•s sont amené•e•s à apprendre à poser une problématique dans une perspective de genre grâce à la connaissance des épistémologies féministes et des outils analytiques. D'autre part, elles et ils ont l'occasion de se familiariser et de s'exercer aux techniques de l'enquête en sciences sociales par le biais de mini-recherches sur le terrain. Dans un deuxième temps, la participation à l'atelier de préparation au mémoire permet aux étudiant•e•s de poser les premiers jalons de leur travail et d'en discuter en groupe dans une perspective d'échange et de réflexion.
  • Enfin, un cycle de conférences publiques, largement ouvert sur l’actualité de la recherche empirique et théorique en études genre, permet aux étudiant•e•s comme à un plus large public de rencontrer des chercheur•e•s de qualité et de renommée internationale.

 

Enseignements à choix
  • Des enseignements à choix proposent des approches thématiques traversant plusieurs disciplines et champs de recherche. Ainsi, des thématiques fortes sont proposées au travers de l'étude d'objets contemporains dans une perspective de genre, tels que l’histoire et la sociologie du travail et de l’emploi en Europe ; les migrations, l'éducation et la formation, les politiques publiques, les processus de mixité, les mouvements sociaux, les sciences et les technologies, la sexualité, les guerres et conflits armés, etc.
  • De plus, des enseignements permettent de comprendre les enjeux des théories féministes et du genre au plus près des débats actuels ; ainsi les gay and lesbian studies, les postcolonial studies et les épistémologies féministes (stand point theory) donnent des clés de lecture indispensables pour penser les études genre aujourd'hui. Enfin, des enseignements s'ouvrent à d'autres horizons que ceux de l'Europe et des Etats-Unis et permettent d'analyser les rapports de genre dans des aires non occidentales.