Masters

Sociologie

Le Master aux étudiant-es des outils et des moyens critiques pour penser les dynamiques sociétales, organisationnelles et individuelles dans les sphères économiques, politiques et sociales du monde  contemporain.  Les étudiant-es acquièrent la capacité à formuler les termes d’une recherche et à la concrétiser.

90 ECTS   Répartis sur 3 à 5 semestres
Langue     Français et anglais

Les atouts du Master

La sociologie traite du fonctionnement et de la transformation des groupes et ensembles humains. Elle étudie les normes, codes et croyances qui organisent une société ; les hiérarchies, rôles et rites qui la structurent ; les signes et symboles à travers lesquels elle s'exprime ; les conflits et contradictions qui la transforment ou la déchirent. Attentive aux tendances lourdes qui se manifestent dans nos sociétés, tout comme aux modes qui la font frémir, la sociologie contemporaine les pensent comme convergentes et divergentes tout à la fois et si pour elle l'idée d'évolution garde quelques significations, c'est à condition de l'envisager comme multilinéaire.

La sociologie contemporaine tente d'apporter des éléments de réponse aux questions cruciales des sociétés d'aujourd'hui, telles que :

  • Comment se transforment les croyances religieuses, les attitudes face au travail, les sentiments régionaux et nationaux ? Avec quels enjeux pour la cohésion sociale ?
  • Comment s'opèrent, à travers les migrations, les chocs de civilisation ? Avec quelles conséquences pour les personnes et les sociétés ?
  • Comment se définissent et s'affrontent les générations : coexistence pacifique ou conflit entre les " cultures jeunes " et les adultes ? Quelles identités pour le troisième et le quatrième âge ?
  • Quels conflits marquent les rapports entre classes sociales, entre milieux urbains et ruraux, entre nationaux et étrangers (xénophobie) ? Comment ces luttes évoluent-elles ?
  • Quel est le degré d'efficacité des interventions publiques (action de l'Etat, des collectivités locales) dans la vie sociale ?

 L’originalité du Master s’articule autour de quatre points forts :

  • Les ateliers de recherche et le « learning by doing »
  • L’enseignement approfondi des méthodes du sociologue
  • Des stages ciblés
  • Un coaching individualisé de chaque étudiant par les enseignant-es du Master

Les ateliers de recherche

Une des principales stratégies pédagogiques consiste en l'initiation à la recherche par le biais d'ateliers. Ils permettent de réaliser une recherche collective de bout en bout : de la formulation d'une problématique ou de l'analyse de la demande d'un mandant, à la fourniture du rapport final, sa présentation et son exploitation sous forme de publications. Étroitement encadré-e-s, les étudiant-es sont immergés dans une équipe de recherche sous la direction d'un-e professeur-e.

Les méthodes du sociologue

Sociologue est un métier qui s’apprend. C’est la raison pour laquelle, l’objectif de ce Master est de permettre aux étudiant-e-s de se former de façon approfondie aux méthodes (quantitatives, qualitatives et/ou audiovisuelles) du sociologue, de façon à ce qu’il ou elle puisse répondre de façon appropriée et pertinente aux questions de recherche ou de recherche-action et de conseil qui lui seront posées. En outre, des cours dits de « théorie sociologique » sont centrés sur les controverses en cours au sein de notre discipline, en particulier : sur la manière de construire nos objets de recherche, de les observer et d’en rendre compte. Ils offrent l’occasion de débattre de l'actualité sociologique et aident les apprentis sociologues à développer leurs compétences argumentatives.

Enfin, chaque année, un forum de conférences publiques est organisé sous la direction d’un-e- professeur-e-, par l'Institut de recherches sociologiques. Divers intervenant-es, issus des administrations publiques, des syndicats, des entreprises, des organisations internationales et de l'académie, sont présent-es afin de donner leur point de vue et leurs réponses sur un sujet donné. Les étudiant-es de Master sont chargé-es de l'animation de ces séances.

Les stages

De nombreux étudiant-es du master ont réalisé leurs stages dans des contextes différents. Tous les stages (avec convention de stage) ont été financés par les équipes ou les organismes accueillants. On distingue des contextes de stage internes à l'Institut de recherches sociologiques (participation à des équipes de recherche animées par des professeurs de l'Institut) des contextes de stage extérieurs à l'Institut. Par exemple, des stages ont été effectués dans le cadre de recherches financées par le Fonds national suisse de la recherche scientifique, par l'Union européenne, auprès des Hôpitaux Universitaires de Genève ou du Département de la culture et du sport (Ville de Genève).

Coaching personnalisé de chaque étudiant par les enseignant-es du Master

Une fois le bloc de connaissances méthodologiques acquis durant la première année, les étudiant-e-s sont invité-e-s à développer leurs propres enquêtes ou terrains de manière à élaborer leurs mémoires de Master (filière 1 et 2). Ils s’y préparent sous la direction d’un enseignant en particulier, en fonction des thématiques de ce dernier. À l'Institut de recherches sociologiques, plusieurs champs en particulier sont couverts : la sociologie des migrations, la socioéconomie, la sociologie de la famille et des parcours de vie, la sociologie des organisations, la sociologie du travail et des relations industrielles, la sociologie de la consommation, les politiques sociales et la sociologie de la santé.

Seul master romand en sociologie, cette formation est à l'interface de toutes les sciences sociales, comme en témoigne la diversité des recherches menées par les collaborateurs et collaboratrices de l’Institut de recherches sociologiques.

Découvrez nos récentes recherches, ainsi que les expertises de nos sociologues !

Le métier de sociologue est aujourd’hui très diversifié. Ses débouchés sont variés. Aux côtés du monde de la recherche et de l’université, le métier de sociologue peut s’exercer dans les unités de recherche des administrations publiques, ou des collectivités territoriales. Le sociologue est également présent dans les organismes publics – y compris les organisations internationales – et privés en charge de questions sociales complexes comme les relations industrielles, la gestion du personnel, l’insertion professionnelle, le chômage, la maladie, la vieillesse, la migration, la marginalité ou la délinquance. Les entreprises de médiation –culturelle, sociale, ou humanitaire – offrent également des débouchés aux sociologues. Les laboratoires de recherche et développement des grands opérateurs publics comme privés que sont les multinationales, les opérateurs de téléphonie mobile, les opérateurs de réseaux (Energie, Eau, Environnement) offrent aux sociologues des débouchés lorsque les usages sociaux des produits sont analysés, scrutés, voire contestés. Le marketing utilise un grand nombre de notions sociologiques pour développer campagnes, produits et programmes. Enfin, le sociologue s’occupe aussi d’évaluation des politiques publiques.

Plus d'informations sur les débouchés des études en sociologie