Bulletin du Centre européen de la culture et Courrier fédéral (1951–1977)Lire

« Les régions sont la dernière chance de restaurer une communauté dans l’humanité d’aujourd’hui — qui, sinon, finira bientôt dans le chaos de la délinquance universelle. »

Notice

Peu après la création du Centre européen de la culture (CEC) à Genève en 1950, son directeur Denis de Rougemont décide en mai 1951 de le doter d’un bulletin périodique, renseignant sur ses activités et traitant des thèmes européens. Conçu comme un bulletin de liaison sous forme de cahier de faible pagination, le Bulletin du Centre européen de la culture, expression collective du Centre, contient un grand nombre de courts articles non signés. Il évolue au bout de quelques années pour ressembler à une véritable revue, alimentée notamment par les tables rondes, colloques ou rapports d’activités du CEC, le tout rassemblé le plus souvent en numéros thématiques. Le Bulletin cesse de paraître en 1977 pour être remplacé par la revue Cadmos, lancée en 1978.

Les contributions de Denis de Rougemont au Bulletin sont très nombreuses (plus de 70 si l’on se limite à celles — ici retenues — explicitement signées par l’auteur) et prennent des formes diverses : articles de circonstances ou articles de fond, éditoriaux, introductions et avant-propos, comptes rendus, synthèses ou conclusions. Les thèmes traités sont dans la majorité des cas en relation avec les activités du CEC dont Rougemont est le principal animateur.

Ont été également intégrés dans ce corpus six articles de Rougemont extraits du Courrier fédéral, supplément au Bulletin publié entre avril 1953 et août 1954. Rougemont avait alors réuni à Genève une vingtaine de personnalités (le « Groupe des Vingt »), dans le but d’élaborer des propositions pour une organisation fédérale de l’Europe, dans le contexte des débats autour de la Communauté politique européenne et de la Communauté européenne de défense.