[p. 1]

1946-07, Georges de Rougemont à Denis de Rougemont §

Mon cher Denis,

Monsieur [Illisible] m’a remis hier, de la part de son gendre, un exemplaire dédicacé, de son livre. Je te l’envoie par ce même courrier. Voici la lettre qui accompagnait le volumea.

Merci de ta lettre reçue hier. Le conseil que te donne ton pasteur nous cause une grande déception ; nous souhaitons ardemment, ta mère, ta sœur et moi, que tu reconstitues ton foyer ; et nous espérons que tous tes amis te conseilleraient dans le même sens ! Si tu suivais le conseil de Mauryb, nous n’aurions plus qu’à attendre le pire ; le pire pour vos enfants, pour Simonne qui perdrait sa seule chance d’espérer un redressement ; pour toi, qui sous prétexte de régulariser ton actuelle situation, épouserais une femme qui, d’après ce que m’ont dit tes sœurs, aurait peu de chances de te rendre heureuse.

Antoinette nous téléphone ce soir que le docteur est content de Max ; c’est le pancréas qui ne fonctionne pas normalement : régime sévère, repos complet. On espère cependant que Max pourra monter à Chaumont dans une dizaine de jours ; mais pas question de reprendre la direction du Département avant la fin du mois prochain.

Je t’embrasse, mon cher Denis, paternellement.
G. de R.